Le Cercle d’outre-Manche rassemble des dirigeants français de groupes internationaux opérant au Royaume-Uni et en France.

Ce groupe de réflexion a pour objectif de mettre en avant les meilleures pratiques des deux pays.


Téléchargements


Evénements

2014
09/01
Réunion de travail jeudi 9 janvier 2014
2013
02/12
Réunion de travail lundi 2 décembre 2013
2013
04/11
Réunion de travail lundi 4 novembre 2013
Actualités
 
Le Cercle d'outre-Manche publie son dernier rapport intitulé "Immigration et travail - Quelques bonnes pratiques à intégrer" (sortie en librairie le 13 mars)
Londres, 13 Mars 2013

Dans cette nouvelle étude, le Cercle d'outre-Manche montre comment certains pays, comme le Royaume-Uni, ont fait le choix d'une immigration professionnelle qualifiée et ciblée dont l'objectif premier est l'intégration économique au sein de la société britannique. Ce travail s'intéresse également à la manière dont la notion de diversité a déjà fait son chemin dans de nombreuses entreprises avec des outils adéquats pour la développer et l'encourager.

Cet ouvrage propose neuf mesures simples et lisibles afin de déverouiller le débat sur l'immigration. Il s'agit de faire tomber un certain nombre de tabous qui empêchent une meilleure compréhension de nos phénomènes migratoires et un meilleur ciblage de nos politiques d'intégration.

Cliquez ici pour accéder au résumé de l'étude.

Le Cercle d'outre-Manche publie son 6ème rapport, consacré à l'économie numérique
Londres, 22 Novembre 2011

Le Cercle d'outre-Manche publie son dernier rapport, consacré à l'économie numérique :

Faire de la France une puissance numérique pour accélérer la croissance et l'emploi

 

L’économie numérique génère aujourd’hui un quart de la croissance française et devrait permettre de créer près de 450 000 nouveaux emplois d’ici à 2015. C’est le secteur le plus dynamique des économies développées, et l’un des investissements les plus productifs en termes de compétitivité.

A l’heure où la réduction de l’endettement public est un impératif pour nos gouvernements, l’économie numérique permet de résoudre l’équation difficile : l’amélioration de nos services publics tout en diminuant leur coût.

Le Royaume-Uni est aujourd’hui l’un des pays phare en Europe en matière de e-business, e-education et e-administration. Depuis 10 ans, le pays a fait le choix de développer très tôt la culture du numérique et d’encourager l’innovation à tous les niveaux.

Investir dans le numérique, c’est surtout accompagner un véritable changement des mentalités : replacer le citoyen-usager au centre de l’action administrative, encourager la numérisation des entreprises, en particulier des PME, et réduire ainsi la fracture numérique.

Cet ouvrage tire les leçons de la politique britannique en faveur des nouvelles technologies et propose des solutions adaptées pour la compétitivité de la France.

Le Cercle d'outre-Manche publie son 5ème rapport : "Premier emploi inaccessible, retraite précoce - 6 mesures pour changer la donne"
Londres, 20 Janvier 2011

Le Cercle d'outre-Manche publie son 5ème rapport, consacré à l'emploi des jeunes et des seniors en France et au Royaume-Uni :

 Premier emploi inaccessible, retraite précoce - 6 mesures pour changer la donne.

 

Derrière un taux d'emploi global français inférieur à celui de ses principaux concurrents européens se cachent des disparités. Le taux d'emploi des personnes âgées de 25 à 55 ans est sensiblement similaire à celui des autres pays. En revanche, celui des jeunes et des seniors est très largement inférieur. Le premier emploi est un mât de cocagne quel que soit le niveau d'études; quant aux plus de 55 ans, ils se trouvent trop souvent entraînés sur un toboggan qui mène du travail à la retraite en passant par le chômage.

Le cumul emploi-retraite, le système de décote-surcote et la remise en question de la préretraite systématique lors de plans sociaux sont des progrès importants en France quant au maintien en emploi des seniors. Depuis trois ans, on estime en effet que 300 000 seniors ont pu rester en emploi. Toutefois, les débats sur la réforme des retraites montrent qu’aujourd’hui encore deux idées fausses restent bien ancrées dans la société française :

 - mettre les seniors à la retraite aiderait les jeunes à trouver du travail,                                                                                               - le progrès social consisterait à s'arrêter de travailler de plus en plus tôt.

Les chiffres de l’emploi en France montrent bien que la première idée est fausse et la deuxième assertion sous estime le fait que pour beaucoup, le travail est vécu comme épanouissant. 

Intégrer l’ensemble de la population en âge de travailler est un gage de réussite du pacte citoyen: c’est un encouragement à la transmission du savoir-faire pour l’entreprise, mais aussi un facteur de lien inter-générationnel pour la société. 

La France peut-elle tirer des enseignements des bonnes pratiques des pays européens dont elle partage le modèle social inclusif et qui sont ses principaux concurrents ?